Menu
Avoir un raton-laveur dans son jardin

Avoir un raton-laveur dans son jardin

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/ed/Raccoon_%28Procyon_lotor%29_2.jpg

 

En Allemagne, ils ont cette expression délicieuse et décalée : Avoir un raton-laveur dans son jardin.

Je n'arrive pas à trouver un équivalent en français mais on l'utilise quand on a un truc en tête qui nous pourrit la vie. Une petite chose qui tracasse, comme un caillou dans la chaussure. Alors, voilà, nous sommes le samedi 5 mai, la veille du dimanche 6. Et on n'attend rien. Et on attend tout.

Que l'Iran nous balance une guerre nucléaire. Que François Hollande nous avoue ses plans à trois avec DSK. Je guette les nouvelles en me demandant ce qui pourrait bien renverser la tendance. Je me demande aussi comment la journée de demain va se dérouler. Quel cheminement (je n'ai pas dit Chevènement) jusqu'à vingt heures ?

 

françois & nico

 

Imaginez-vous, juste un instant, à 18h30, 19h ou bien 19h30 ce dimanche soir. Avec par exemple Pujadas qui nous balancerait : "Et bien si la participation est bonne, on peut aussi annoncer que ce second tour de l'élection va vraiment se jouer dans un mouchoir de poche. JAMAIS un Président n'a été élu avec une si petite marge.". Je crois qu'en plus du champagne, je vais aller m'acheter de quoi éponger vomi et autres déjections dont je serais alors la victime en même temps que le faiseur.

 

Ah au fait ! Me faire une note, un rappel, un mémo : ne pas oublier d'aller voter. Il ne fait pas beau et tout le monde nous prédit le changement : c'est garanti (satisfait ou pas remboursé) ! Ça fait deux raison "d'oublier" de sortir de chez nous. VOTONS ! VOTEZ ! FAITES VOTER !

 

muguet

 

Alors, voilà pourquoi j'ai une boule dans le ventre et un raton-laveur dans le jardin. Faisons tout ce qu'il y a en notre pouvoir pour ne pas laisser repasser Nicolas Sarkozy à la tête de l'État !

 

Bon : trêve de plaisanterie. Cette expression n'existe pas ! Je dis vague et surfe sur mes bêtises.

Pourquoi alors vous parler de cet animal ? Parce que précisément, jeudi soir, dans notre jardin, nous avons eu la visite d'une de ces nobles créatures. Je dis "nobles" mais je les sais infectes et véritables nuisances urbaines quand elles s'aventurent en zone urbaine. Dans les villes, le raton-laveur fouille dans les poubelles qu’il ouvre aisément avec ses doigts agiles.

Je vais vous épargner la dizaine de photos floues que j'ai prises, planté sur notre balcon, le téléphone en main. Mais ma patience aura été récompensée par cette image que j'ai pu faire au moment où l'animal, de la taille d'un gros chat, repartait vers de nouvelles aventures.

ours laveur

 

Un moment plus que sympathique que cette rencontre avec cet être velu d'ailleurs (désolé, je ne me lasserai jamais de ce jeu de mot). Et puis cela m'aura permis de me trouver une excuse pour réécouter le titre "Rocky Raccoon" (raccoon veut dire raton-laveur en anglais) une 1968ème fois.

Et pour ne pas finir là-dessus, je vous apprendrais, peut-être, que raton-laveur se dit Waschbär en allemand. Littéralement, ours laveur. C'est mignon, non ?