Menu
Chantera-t-on faux au printemps prochain ?

Chantera-t-on faux au printemps prochain ?

Photo prise hier soir dans la rue, à Berlin.

 

20130704 193210

 

 

Vous remarquerez combien la date est annoncée très en avance comme pour les stars internationales (Italie... France... ah oui : internationale !). En même temps ce n'est pas souvent qu'on a le choix dans la date pour voir Carla.

J'ai bien aimé la petite moustache gribouillée. Accompagnée d'un bouc, on croirait presque que son visage est caché sous le masque de V (le personnage d'Alan Moore) lui-même systématiquement déguisé sous un masque de Guy Fawkes. Pas sûr pourtant que Carla Bruni ne se joigne aux indignés de ce monde, de plus en plus éparts certes mais paradoxalement de plus en plus nombreux. Insoumis.

 

C'est bien le seul sourire du moment entre un Sarko qui endosse péniblement les haillons de la victime pour nous la jouer France d'en bas en 2017 et l'homme qui sait être si fort avec les faibles et qui est si démuni auprès des puissants. "Mon véritable adversaire, c'est le monde de la finance" avait-il dit. La bonne blague.

La mode semble être au catastrophisme et je ne cache pas que j'excelle en la matière. Désolé.

Les 9 et 16 mars prochains risquent de voir un déferlement bleu marine qui, j'en ai bien peur, ne donnera ni aux uns, ni aux autres l'occasion de se remettre en cause. Après les élections Municipales, ce sera au tour des Européennes et c'est peut-être là, finalement, que le sursaut devra (pourra ?) intervenir. Je sais bien que l'Europe est de plus en plus synonyme de ras-le-bol dans le coeur des européens mais paradoxalement, je pense que c'est de l'Europe que peut venir l'espoir. D'une autre Europe dont nous avons tant besoin maintenant.

 

Mais pardon, même si je reste poli, je diverge.

Vivement le mois de mars 2014 ! Pour voir Carla chanter à Berlin ?

Non. Pour espérer ne pas avoir à commenter la progression annoncée du bleu marine, tendance brunie.