Menu
Douillets coups de gueule !

Douillets coups de gueule !

Ridicule... nous sommes ridicules.

 

Hier, en fin d'après-midi l'actualité s'est emballée avec, chronologiquement :

l'issue du mini-remaniement de gouvernement

(suite à à la nomination de Christine Lagarde à la tête du FMI)

l'annonce de la libération des deux journalistes français en Afghanistan

le score surprise d'Eva Joly à la primaire Écologiste.

Cette dernière rate de 59 petits bulletins sa désignation au premier tour de la primaire écologiste.

 

Coup de gueule car au milieu de tout ça une nouvelle a fait l'effet d'une petite bombe dans le, tout aussi petit, monde des français de l'étranger. Je ne vous fais pas de dessin mais je vous poste une photo.

http://photo.europe1.fr/infos/france/david-douillet-608683/11053799-1-fre-FR/David-Douillet_scalewidth_630.jpg

 

 

On se fout de la gueule de qui là ? Nicolas Sarkozy n'avait personne d'autres à disposition ou quoi ??

Je cite Pierre-Yves Le Borgn', candidat socialiste aux législatives de la circonscription Allemagne-Europe Centrale, qui canalise et exprime bien que moi notre surprise et indignation.

"Après avoir sabré allègrement dans les crédits affectés aux Français à l’étranger durant plus de 4 ans, lourdement abimé les réseaux consulaires, culturels et d’enseignement à travers le monde, fait silence sur tous les sujets citoyens européens, voilà qu’à quelques mois de la fin de son mandat, le Président de la République nomme un Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger. Cela sent les élections à plein nez. Il y a des voix à prendre pour la présidentielle et des sièges à gagner aux législatives !"

Lire la suite sur le lien suivant :  Nomination de David Douillet : les Français à l’étranger méritent mieux.

 

 

 

Coups de gueule au pluriel car Daniel Cohn-Bendit en a poussé un bien beau il y a bientôt trois semaines sans que personne ne le relaie. Alors je sais Cohn-Bendit et coup de gueule font bon ménage mais bon sang, regardez cette vidéo et dites-moi ce que vous en pensez.

 

 

 

 

 

 

Et pour finir quand même sur un sourire, voici ce que j'ai vu hier soir sur TV5 Monde. Des larmes de joie.