Menu
La rupture ?

La rupture ?

La rupture entre les français et le bonzaï ?

 

Comme on pas pu le dire (lire) par ailleurs, il y a toujours, peut-être en France plus qu'ailleurs (?) cette fameuse alternance qui nous fait passer de droite à gauche et lycée de Versailles, à intervalles plus ou moins régulières. Le vent tournerait-il ? Si à Gauche on attend d'y voir plus clair, les choses prennent forme, j'y crois, à Droite aussi. C'est Hervé Morin qui veut lui aussi mettre son grain de sel et ne pas se laisser faire par un prince qui n'a de commun que la taille avec celui de St Exupéry. Obstacle cependant pour le président du NC et actuel ministre de la Défense, l’hostilité affichée de Nicolas Sarkozy à une candidature autonome centriste. "Le choix se posera entre exister par la seule volonté du Prince, qui par nature est réversible et donc fragile, et celui d'exister par nous-mêmes", a-t-il répliqué dimanche.

 

Mais je parlais de rupture pour faire un mot (comme dit), car "ras le bol" eut été mieux choisi. Même si... peut-on vraiment parler d'un ras de bol ? Je reste persuadé, mais ça c'est mon scénario positif, que les abus de la politique de Sarkozy vont éclater au grand jour. Et en parlant de grand jour, voici quelques liens copiés à la pelle en date d'aujourd'hui, 14 juin 2010. 

 

Réforme des retraites : l'autre solution

La loi antibandes est liberticide

La «mainmise» de Sarkozy sur «le Monde»: «Une rumeur grotesque» (Je laisse Lefebvre s'enterrer seul sur ce coup là.)

Bon je ne citerai pas l'article au sujet de la visite en usine prévue le 22 juin. J'ai fait assez d'allusions aujourd'hui. Bon un petit Guillon pour la route ? Attention, je préfère prévenir, cette chronique est finement menée avec intelligence et pertinence. Cliquez sur la petite image ci-dessous pour y accéder. En regardant le Guillon du jour, vous comprendrez tout au sujet de cette image.
http://bolq.liberation.fr/id/160393/r/01/01/w/140/m/1276504204655
Bon je file au lit. Mal de crâne bien lancinant. Je raconterai mon week-end express dublinois quand les vapeurs de Guinness se dissiperont. Tiens 1-1 entre l'Italie et le Paraguay, j'ai gagné mon pronostic du jour.