Menu
Par petits bouts, tout s'en va.

Par petits bouts, tout s'en va.

D'abord la colle Cléopatra. Et puis les malabars. Et puis Isabelle quand on quitte le collège pour aller au lycée.

 

Et puis, en 2010, dans la futur, Patrick Cauvin meurt.

 

http://www.litterales.com/images/auteurs/_Cauvin.jpg

 

 

 

Allez... on joue aux adultes et des épaules. On retient ce frémissement de la paupière, les yeux qui piquent, le nez itou. Et on sort notre journal de grande personne pour lire sa nécro dans Le Monde en date du 18 août 2010.

 

 

Année pourrie.