Menu
Souviens-toi Chirac !

Souviens-toi Chirac !

Et souviens-toi Maxime.

Nous sommes en 1988, nous sommes en 1995, nous sommes en 2002 (année où nous votions pour lui !). Dans la famille Jacques Chirac a toujours était le grand vilain et puis bientôt, durant ces années d'adolescence où je me politisais encore plus, il devint le grand voleur. De vilain, à voleur, le pas était franchit et plus jamais je ne lui pardonnerais ses combines à la Mairie de Paris.

"Plus jamais" ?

Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. C'était sans compter sur Sarkosix. Et quand bien même le bruit et l'odeur, petit à petit, Chirac enfilait le costume du sympathique grand-père. Celui qui osa braver Bush et son désir d'en découdre.

http://s2.lemde.fr/image/2011/09/03/540x270/1567206_3_279d_jacques-chirac-le-14-aout-2011-a-saint-tropez.jpg

 

Derrière le titre un peu provoc' de cet article (sorry Al Zheimer) nous voilà en 2011. Et il est bien sûr bien trop tard. Jacques Chirac devait se rendre devant la justice. Ce machin qu'il a toujours défendu et jamais reconnu quand il s'agissait de ses propres affaires.

Mais Jacques Chirac ne viendra pas. Une occasion ratée. Encore.

 

Rue 89 Procès Chirac : comment son clan cherche à nous enfumer

Le Monde :  Jacques Chirac souffre d’anosognosie

 

 

 

Ne perdons pas de temps avec Nicolas Sarkozy !!

 

http://desourcesure.com/uploadv3/ChiracSarkozy.jpg